La discipline

La natation artistique mélange la natation, la gymnastique et la danse.

Cette discipline exigeante nécessite une grande souplesse, de l’agilité et de l’endurance. Elle est majoritairement pratiquée par des femmes, bien qu’à partir des championnats du monde de Kazan, des duos mixtes vont être intégrés au programme.

La natation artistique peut être pratiquée seul, en duo ou en équipe. Les équipes sont composées de 8 à 10 nageuses. Certaines équipes (principalement les duos) acceptent les hommes de plus en plus. Les duos ont droit à une remplaçante et les équipes peuvent en avoir deux.

Le ballet dure entre 2 et 5 minutes selon la catégorie d’âge et l’épreuve. Il s’agit d’un programme libre, c’est-à-dire que les nageuses créent leur propre chorégraphie sur une durée imposée. Elles peuvent faire des mouvements avec les bras et les jambes sous l’eau ou hors de l’eau. Il est possible également d’effectuer des portés.

Pendant les compétitions, les nageuses doivent obligatoirement porter un maillot de bain une pièce de couleur noire pour les figures imposées et de la couleur choisie par l’équipe pour le ballet.

Les compétitions de natation synchronisée doivent se dérouler dans une piscine de 25 x 12 m minimum et suffisamment profonde.

La compétition

La compétition se divise en deux parties bien distinctes : les figures imposées et le programme libre (le ballet).

Lors des figures imposées, les nageuses effectuent individuellement devant les 5 membres du jury deux figures obligatoires et deux figures tirées au sort. Elles sont réalisées de manière statique et sans musique. Cette épreuve permet d’évaluer les qualités techniques des nageuses.

Le programme libre se déroule ensuite en musique et permet d’évaluer les mérites techniques et artistiques de l’équipe. A aucun moment de la compétition les nageuses sont autorisées à prendre appui au fond du bassin ni contre le bord de la piscine.

Le jury attribue une note technique et une note artistique à chaque équipe participante.

La note technique juge :

  • l’exécution : la technique de nage, la propulsion et la précision des patrons
  • la synchronisation des nageuses entre elles et la synchronisation des mouvements avec la musique

La note artistique évalue :

  • la chorégraphie : la variété et la créativité des mouvements, la variété des patrons et des transitions
  • l’interprétation musicale : l’utilisation de la musique et la coordination des nageuses avec la musique
  • la présentation : la façon dont les nageuses se présentent sur le bord du bassin et une fois qu’elles sont dans l’eau.